Information


Le CCMPG vous informe que les activités adultes débuteront la semaine du 1 octobre 2018

Pour information, les activités délivrés sont :

  • Arabe tous niveaux :
    • Dames : Mardi 18h00 - 19h30
    • Hommes : Lundi 19h45 - 21h00

  • Coran tous niveaux :
    • Dames : Lundi 18h00 - 19h30
    • Hommes : Jeudi 19h45 - 21h00

  • Tajwid tous niveaux :
    • Dames: Mardi 18h00 - 19h30
    • Hommes: Mardi 19h45 - 21h00

La premiere séance permettra une évaluation du niveau de chacun pour constituer des groupes homogènes.

Nous attirons votre attention sur le fait que chaque activité ci-dessus ne sera proposée que si nous atteignons un effectif minimum de 10 participants.

Si vous souhaitez vous inscrire, nous vous remercions de remplir le formulaire via le lien ci-après :

Les paiements pourront se faire :
  • soit lors des permanences du CCMPG, les samedis de 17h30 à 19h00,
  • soit par virement bancaire (RIB téléchargement via le lien suivant RIB),
  • soit par chéque déposé dans la boîte aux lettres du CCMPG (mentionné vos noms et prénoms ainsi que l’activité souhaitée). 
Nous vous informons que votre inscription ne sera définitive que lorsque le formulaire sera complété et que la cotisation sera acquitée.

Hadith du mois


الحد يث الرابع والثلاثون

  عن أبي سعيد الخدري رضي الله عنه ، قال : سمعت رسول الله صلي الله عليه وسلم
    
  يقول :  من رأى منكم منكرًا فلغيره بيده، فإن لم يستطع فبلسانه، فإن لم

      .يستطع فبقلبه، وذلك أضعـف الإيمان 
 

  (رواه مسلم)


Le trente troisième Hadith

Abû Sa’id al Kudri - رضي الله عنه - a dit : j’ai entendu l’Envoyé d’Allah - صلى الله عليه و سلم - dire :
« Quiconque constate un fait blâmable doit intervenir pour le corriger par la main, s’il n’est pas capable qu’il le fasse par la langue, s’il n’en est pas capable qu’il le désapprouve en son for intérieur, c’est là le degré le plus faible de la foi »

(Hadîth rapporté par Muslim)


Santé et bien-être


Entretenir son corps : pourquoi est-ce si important ?

La réponse primaire, qui vient quasi instantanément à l’esprit, c’est parce que c’est un dépôt divin qui nous a été confié et dont nous rendrons des comptes le Jour dernier. De plus, entretenir son corps fait l’objet de prescriptions juridiques on ne peut plus explicites: le jeûne annuel obligatoire du mois de Ramadan, les règles alimentaires, l’hygiène corporelle, la recommandation de la sieste et de l’effort physique en sont quelques exemples.

Néanmoins, et au delà de l’aspect juridique de la question (et donc de la récompense divine qui va avec), entretenir son corps présente un certain nombre d’intérêts, en voici 3 :

1er intérêt : au niveau de son physique

Allah a fait du corps humain le réceptacle de l’Âme, vous remarquerez que même sur un plan purement spirituel, un bon nombre d’actes cultuels (et pas des moindres) reposent sur notre aptitude physique à les réaliser (les ablutions, la prière, le Hajj etc.). Ainsi, un musulman en bonne santé et en bonne condition physique est plus à même d’adorer convenablement Allah qu’un musulman en moins bonne santé et en moins bonne condition physique.

Ce propos ne concerne évidemment pas les personnes atteintes de maladies indépendantes de leur volonté, et qui se retrouvent un jour inaptes à l’accomplissement “normal” des actes d’adoration. Ici, on parle des personnes qui, parce qu’elles n’ont pas fait attention à leur alimentation, parce qu’elles n’avaient pas d’activités physiques régulières, se sont retrouvées avec des problèmes de diabète, du surpoids, du cholestérol, et des problèmes d’activités cardiaque et respiratoire et qui, aujourd’hui, les empêchent d’accomplir convenablement leurs adorations. Cette réflexion est au niveau des causes, pas au niveau des conséquences.

Si on suit les recommandations divines en matière d’alimentation, d’hygiène, d’entretien du corps et qu'on se retrouve, par le décret d’Allah, inapte physiquement c’est une chose. Mais qu'on devienne inapte parce qu'on reste oisif et qu'on mange n’importe quoi, n’importe comment et à n’importe quelle heure, là c’est différent, et on en rendra des comptes.

On peut facilement s'apersevoir autour de chez nous dans le Pays de Gex par exemple, toutes ces dizaines de personnes âgées ou pas, hommes et femmes qui, en randonée ou sur leurs vélos, grimpent jusqu’à 1700 mètres d’altitude, et ce dés 6h du matin. Tout ceci, ne peut pas laisser insensible et indifférent quelqu'un, car au delà de l’aspect motivationnel de ces gens, nous sommes obligés de constater l’excellente forme physique dont ils font preuve. Mais on ne peut, surtout, pas s'empêcher de penser à notre communauté qui, pour beaucoup dés 40 ans, font des pauses à chaque étage lorsqu’elles montent chez elles.

Améliorer son mental

Entretenir son corps, surtout par l’exercice physique, a un impact direct sur notre mental, ça libère nos toxines, ça évacue notre stress (et inutile de rappeler à quel point nous vivons dans des sociétés stressantes, voire agressives), ça oxygène mieux notre cerveau, ça améliore notre activité cardiaque, on se sent léger et au final, notre humeur sera meilleure et notre productivité améliorée.


Du sport avec les enfants

Quel bonheur de partager une activité sportive avec ses enfants ! Qu’ils aient 6, 8, 10, 12 ou 18 ans, qu’ils soient enfants, pré-ados, adolescents ou déjà adultes, c’est un vrai plaisir de partager quelques instants de complicité à leurs côtés. Proposez à vos enfants de faire du sport avec vous, ou initiez-les à votre discipline préférée !

Que vous pratiquiez la course à pied, le vélo, le roller, le tennis, le yoga, le surf … peu importe, voici 10 bonnes raisons de partager une activité sportive avec ses enfants. Au-delà des bienfaits physiques que développe le sport, ces moments passés entre adultes et enfants permettent de :


1. Passer du temps avec ses enfants, ça n’a pas de prix.
2. Faire un geste pour votre santé, et celle de vos enfants.
3. Apprendre ensemble l’effort, le dépassement de soi, éventuellement la compétition.
4. S’offrir des moments de complicité, hors du train-train quotidien.
5. Ouvrir de nouveaux sujets de discussion.
6. Vous challenger, et pourquoi pas relever des défis à deux, c’est encore mieux.
7. Dans les moments difficiles, ce sas de décompression peut aider à renouer le dialogue.
8. Se porter une admiration mutuelle.
9. Trouver une nouvelle motivation pour progresser (ou ne pas régresser !) : pas question de décevoir vos enfants !
10. Inciter vos enfants à dépasser leurs limites et développer de nouvelles capacités pour vous impressionner.


Pour terminer, n'oublions pas l'adage : Quand on est bien dans son corps on est bien dans sa tête, c’est bien connu non ?



Prières

Le Sermon du vendredi commence à 12h45. 


Horaires de prières

Cliquez sur l'image ci-dessous pour afficher et imprimer les horaires.


Sondage

Avez-vous déjà subi une arnaques ou une tromperie pour votre pèlerinage (hajj ou omra) ?

  


événements

Agenda des prochains événements à venir
Agenda des événements à venir